La Toscane

Florence

Le joyau de la Toscane, visiter Florence, ses merveilles de la Renaissance, ses musées

Visiter Florence

Sienne

Sienne a conservé un centre médiéval exceptionnel, bâti autour de la Piazza del Campo

Sienne

Pise

Célèbre pour sa tour penchée, sur la Place des Miracles, Pise fut une importante république maritime

Pise

San Gimignano

Ce village médiéval de caractère a conservé de nombreuses tours de l'époque des communes

San Gimignano

Lucques

Belle ville d'art du nord de la Toscane, photos, tourisme et hôtels

Lucques

Pienza

Petit village en pierre caractéristique de la Toscane, également réputé pour sa gastronomie

Pienza

Prato

La deuxième plus grande ville de la Toscane, qui a conservé de beaux monuments médiévaux

Prato

Chianti

Connu pour son vin, le Chianti est une région verte et vallonée

Le Chianti

L'Île d'Elbe

Au large de la Toscane, l'île d'Elbe est la troisième plus grande île d'Italie

Île d'Elbe

Arezzo

Historiquement, Arezzo est une ville d'orfèvres. Son église de Saint-François héberge les fresques de la Vraie Croix

Arezzo

Tour de Pise

La Tour de Pise penche depuis la fin de sa construction, au XIIe siècle

Tour de Pise

Duomo de Florence

Le Duomo de Florence, Santa Maria del Fiore, domine la ville de ses 91 mètres de hauteur

Cathédrale de Florence

Ponte Vecchio

Le pont le plus emblématique de Florence, le Ponte Vecchio, construit au 14e siècle

Ponte Vecchio de Florence

Piazza del Campo

C'est autour de cette harmonieuse place que fut construit le centre médiéval de Sienne

Piazza del Campo à Sienne

  toscane toscana tuscany

Toscane > Florence
Histoire

- Visiter Florence et tourisme
- Monuments de Florence
- Histoire de Florence
- Photos
- Plan de Florence, carte
- Visiter Florence
- Hôtels
- Météo à Florence

 


Histoire de Florence

FlorenceHISTOIREphotohotel
embleme florence

En 59 av J.C, des anciens soldats romains fondent un village , "Florentia".
Elle sera le siège d'une diocèse à partir du IVème siècle. Après la chute de l'empire romain, la ville passa sous domination Byzantine, Ostrogoth, Lombarde et Franque, où la population est parfois descendue à près de 1000 personnes.
À partir du Xème siècle la ville se développa, et en 1115 elle devient une Commune autonome.


Au XIIIème siècle elle fut divisée par la bataille intestine entre les Gibelins, supporteurs de l'empereur du Saint Empire Romain Germanique, et les Guelfes, en faveur de la Papauté romaine. Ces derniers sortirent vainqueurs, mais ils se divisèrent rapidement entre "Blancs et Noirs".
La confrontation politique n'empêcha pas la ville de se développer jusqu'à devenir une des plus puissantes et prospères en Europe, assistée de sa monnaie en or, le fiorino (introduit en 1252), profitant de la décadence de sa rivale Pise (défaite par Gênes en 1284 et achetée par Florence en 1406), et disposant d'une puissante flotte marchande.

Florence


Florence régna pendant des siècles sur toute la Toscane, à l'exception de la République de Lucques, qui resta indépendante et souveraine jusqu'au dix-huitième siècle (avec l'arrivée en Italie de Napoléon Bonaparte).

Sa population est estimée à environ 80.000 personnes avant la peste noire de 1348 (juste après Venize, et loin devant Milan et Bologne. 25000 personnes travaillaient dans l'industrie de la laine.
En 1345, Florence fut le théâtre d'une tentative de grève de la part des ciompi, qui en 1378 organisèrent une brève révolte contre la domination oligarchique de la ville. Après la répression, la ville tomba sous la domination de la famille Albizi (1382-1434), ennemis mais précurseurs des Médecis.
La première période de la domination des Medecis se termine par le retour d'un gouvernement républicain, sous l'influence du prêtre Dominicain Girolamo Savonarola (qui fut exécuté en 1498 et qui, avant de mourir, laissa un traité sur le gouvernement de Florence). Un autre personnage d'influence fut Niccolò Machiavelli, dont les conseils profitèrent au gouvernement de Florence, qui faisait référence à ses écrits comme pour légitimer certaines pratiques ou abus des politiciens.
Les florentins expulsèrent les Médecis une deuxième fois et rétablirent une république le 16 mai 1527. Réintégrés une deuxième fois s à leur place avec le soutient de l'Empereur et du Pape, les Médecis devinrent en 1537 les ducs héréditaires de Florence, et en 1569 ducs de Toscane, où ils régnèrent pendant deux siècles.
L'extinction de la dynastie des Médecis et l'ascension en 1737 de Francesco Stefano, duc de Loraine et mari de Marie-Thérèse d'Autriche, porta la Toscane au sein des territoires de la couronne autrichienne.

Le règne des autrichiens se termina par la conquête française pour passer ensuite au sein du Royaume du Piémont-Sardaigne en 1859, la Toscane devint une province du Royaume unie d'Italie en 1861.
Florence prît provisoirement la place de Turin comme capitale d'Italie en 1865 à la demande de Napoléon III sur la base de la Convention de septembre, mais Rome pris sa place de capitale six ans après, lorsque celle-ci fut annexée au royaume.

Au XIXème siècle la population de Florence doubla, et tripla au XXème avec la croissance du tourisme, du commerce, des services financiers et de l'industrie.
Pendant la seconde guerre mondiale la ville fut occupée pendant un an par les Allemands (1943-1944). Florence fut décorée pour les sacrifices de sa population et son activité dans la bataille partisane pendant la seconde guerre mondiale.

Le 4 novembre 1966, une grande partie du centre-ville fut inondé par l'Arno, causant beaucoup de dommages à de nombreuses oeuvres d'art.




 

 

Toscane - Carte de Toscane - Florence - Sienne - Pise - Lucques - San Gimignano - Pienza - Histoire de Toscane

© Toscane-Toscana.org 2017

toscane